Juan Branco : « C’est maintenant au Royaume-Uni de justifier la détention du seul prisonnier politique au sein de l’Europe occidentale »

Source : Juan Branco : « C’est maintenant au Royaume-Uni de justifier la détention du seul prisonnier politique au sein de l’Europe occidentale »

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

“El objetivo del imperio es eliminar liderazgos progresistas”:L.Boff

Leonardo Boff

Entrevista al teólogo y escritor Leonardo Boff
“El objetivo del imperio es eliminar liderazgos progresistas”
Con 78 años, el referente brasileño de la Teología de la Liberación continúa más que activo, entusiasmado por las ideas del papa Francisco. Su visión de la situación en Argentina y Brasil, donde se quiere llevar el proyecto neoliberal hasta sus últimas consecuencias.

(Imagen: Dafne Gentinetta)

“La crisis es tan global que se nos hace difícil hacer análisis”, afirma este hombre de pelo canoso y barba blanca que habla pausadamente en español, sin poder disimular su acento portugués. Se lo puede caracterizar como un filósofo muy crítico y agudo de la sociedad actual. Se sigue considerando un teólogo porque esa fue su formación fundamental como religioso franciscano, a pesar de que desde 1992 se apartó del sacerdocio católico planteando discrepancias con la…

Voir l’article original 1 099 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Face au chantage: à propos du 7 mai 2017

OULAVIESAUVAGE

à Laurence, Jérôme et quelques autres

Je n’aurai pas le temps de lire aujourd’hui d’autres articles, d’autres études sociologiques, d’autres analyses et d’autres déclarations, il faut garder la petite, préparer le travail du soir, écrire le texte que je devais rendre le 25 avril et dont la remise a été reportée au 2, mais j’en sais déjà assez, je crois. Il faudra bien que je me passe des analyses d’Emmanuel Todd (que j’aimerais lire mais qui sont en accès payant : quelqu’un pourrait-il les publier sur sa page ? sur son profil ?), et de tant d’autres — il arrive forcément un moment où l’on doit décider seul, avec ce que l’on a, ce que l’on sait en l’état et ce que l’on est.

Je sais quelque chose, même si cela fait longtemps que je n’ai plus le temps de lire et de m’informer autant que je le voudrais (de lire comme à…

Voir l’article original 1 472 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Kubrick et le fantasme de la destruction

Le Comptoir

Porté par un sens aigu de la précision et un souci de la vérité, Stanley Kubrick n’a cessé de se renouveler de films en films, explorant des genres à ce point différents que le nouveau semblait nier le précédent, tout en établissant une nouvelle référence dans le domaine en question (science-fiction, film historique, de guerre ou d’horreur). Une originalité constante qui se conjugue avec la récurrence de thèmes forts. Ainsi du lien tenace qui unit l’amour et la mort, auquel se mêlent les volutes hallucinantes du rêve et du fantastique.

Dans la filmographie de Kubrick, la valse d’Eros et Thanatos se danse sur tous les temps : dans la relation trouble du couple du Baiser du Tueur ; dans le rabaissement du gangster George Peatty par sa femme dans L’Ultime Razzia ; dans la déclaration d’amour de Varinia au pied de la croix de Spartacus ; dans les chansons sentimentales sur…

Voir l’article original 2 594 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Get to know the short film: THE SAD MONK, 11min. Germany

Documentary Short Film Festival

  MOVIE POSTERTHE SAD MONK, 11min. Germany
Directed by Diana Frankovic

Following this path to Nepal, we meet the young Tibetan buddhist monk Tenzin, a representative of a new generation, who is grappling with the questions of life and his religion. But instead of enlightenment, we find doubtful young monks who are asking the same kind of questions about their lives as we do about ours.

Director’s Statement:

Let me tell you a little bit about the story.

So a couple of years ago I took a sabbatical from my job. Actually, I’m a radio host from Berlin. And why? I was exhausted, burned out and unhappy. I had to get away from it all, and find a way to change that, to be truly happy. So I packed my suitcase and began traveling through Asia, and finally Nepal, where I spent months meditating, exploring and visiting monasteries, and THIS is where…

Voir l’article original 415 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

L’embuscade du TGI de Bobigny

Quartiers libres

img_20170209_012834

Tellement de choses au tribunal de Boboche ce mercredi 8 février.
Mais comme une grande mascarade quand même.

C’était d’abord les onze mineurs qui passaient le matin devant le juge pour enfants, avec ou sans éducs, pendant que les journalistes charognards installaient leurs gros flashs, que les familles attendaient secouées, face au vide qu’impose l’absence de son enfant et l’inconnu vers lequel ils va falloir le suivre. Le tribunal et toutes ses larmes.
Une des plus grosses journées de l’année chez les mineurs. Ils ont finalement tous été considérés comme « témoins assistés ». Autrement dit, les « faits d’embuscade » n’ont pas été retenus contre eux. Un dossier fragile, des preuves discutables, aucun acte condamnable.

Mais ça a aussi été, juste après, les six comparutions immédiates des 6 jeunes majeurs interpellés le même soir à Aulnay-sous-Bois lundi dernier, pour la même affaire, le même dossier.  Un dossier qui concerne 17 adolescents en…

Voir l’article original 706 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Benoît Hamon : l’ennemi autorisé du capital

Ancien ministre de l’Éducation sous le gouvernement de Manuel Valls, Benoît Hamon a surpris son monde en remportant la primaire socialiste avec un programme plus novateur et davantage ancré à…

Source : Benoît Hamon : l’ennemi autorisé du capital

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

« Todos los animales son iguales, pero algunos son más iguales que otros »

Na illa de Vitabu

 Título: Rebelión en la granja
 Autora: George Orwell
 Año de edición:  1945
 Lugar de edición: Zaragoza
Editorial: Aneto

Rebelión en la granja, novela escrita durante la Segunda Guerra Mundial y publicada en 1945, con la peculiaridad de que desde un principio, George Orwell nos da la opción a leer en dos niveles distintos: como una fábula política o como una alegoría de la corrupción de los ideales socialistas de la Revolución rusa.

Los personajes son animales que trabajan en una granja, cuyas aspiraciones se reducen a comer lo que les den, trabajar lo que les pidan y descansar lo que les dejen. Sin embargo este ambiente no dura demasiado ya que el relato da comienzo con la introducción de una semilla de revolución en ese ambiente conformista con un discurso en el que el más viejo de los cerdos antes de morir, anima a sus compañeros a revelarse. Este personaje…

Voir l’article original 608 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La Triste Fin du petit Enfant Huître et autres histoires : le recueil macabre qui vous redonnera du pep’s !

Gazettarium

« J’aime les monstres et les terreurs enfantines », dixit Tim Burton. Si vous êtes cinéphiles, et de surcroît burtoniens, cette phrase est loin de vous étonner. Considéré comme le cinéaste le plus influencé par le poète maudit Edgar Allan Poe, Burton écrit et publie son premier livre en 1997, un recueil de poèmes illustrés reflétant parfaitement la cruauté et la magie de son univers. Si tout le monde, ou presque, connaît au moins un film de ce dessinateur perché, ce petit bouquin d’une centaine de pages est une occasion pour découvrir une galerie d’enfants monstrueux et pourtant terriblement proches de nous.

23 mésaventures de petits écorchés de la vie

13332716_185761

L’enfant Momie, l’enfant Robot, l’enfant Tache, l’enfant Brie, l’enfant avec des clous dans les yeux… le créateur de  L’Étrange Noël de Mr Jack s’amuse à nous effrayer, par un style épuré mais très personnel, en nous présentant les mésaventures de…

Voir l’article original 460 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Rencontre avec la solitude : Dans les forets de Sibérie

Gazettarium

Dans nos vies si communes et pourtant si oppressantes, qui n’a jamais aspiré à d’autres horizons ? Quitter une vie confortable et bien rangée pour s’adonner à l’inconnu, être en harmonie avec la nature. On blâme souvent, à tort ou à raison, les phénomènes de mondialisation, de société de consommation, de confort excessif, mais a-t-on le courage de tout quitter, de concrétiser ses pensées ? On se surprend à rêver d’une autre vie, sans chose matérielle ou superflue, d’un retour aux sources : profiter de l’instant, s’isoler, ne dépendre de personne.

14958728_1065603060226210_514739932_n.jpg

Sylvain Tesson, un aventurier doublé d’un écrivain qui a foulé une myriade de terres sauvages, nous offre la possibilité de vivre cette expérience sans quitter notre train-train quotidien à travers son livre Dans les forêts de Sibérie. L’auteur a décidé de ne plus se laisser porter par le vent, mais de s’enraciner dans un environnement sauvage, seul, à l’écart du monde civilisé…

Voir l’article original 693 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire